Ballon d'essai

De lexSIC
Liste des termes

E (Élicitation, Embargo...)

L (Ligne éditoriale, Like...)

P (Packaging, Page...)

R (Raccord, Résumé...)

S (Scénario, Scoop...)

T (Tabloïd, Trace...)

V (Veille, Voix off...)

. n.m.

. Angl. Trial balloon

. Cult. de la communication

Définition

Communication orchestrée par une institution sous la forme d'une déclaration publique ou d'une rumeur dans le but de sonder l'opinion, de tester les oppositions ou de préparer les esprits à accepter une mesure sensible. Si nécessaire, il suffira d'un démenti de l'institution pour lui permettre de garder la face.

Compléments

Communication politique

Le ballon d'essai est l'une des figures de toute stratégie de communication, notamment politique. Elle consiste à organiser des pseudo-fuites, présenter une idée comme une rumeur dans l'espace public et espérer qu'elle se diffuse suffisamment pour faire parler, enclencher un débat, susciter des réactions et permette ainsi de faire émerger les points de vue significatifs sur la question ou de débusquer les stratégies discursives de l'adversaire. Le ballon d'essai, bien que parfois aussitôt dénoncé comme tel par l'opposition, occupe un bref instant l'agenda médiatique avant d'être en général très vite démenti par l'autorité qui en est la source. Au niveau de l'état, ce sont souvent des personnes haut placées dans l'appareil (ministres, secrétaires d'état, parlementaires, "proches", ...) qui, au détour d'une communication ou d'une interview, laissent échapper une considération ou bien une proposition "personnelle" sur un sujet prêtant à polémique, comme l'annonce d'une taxe impopulaire, d'un projet de loi sensible, d'une nomination. Les médias s'en emparent aussitôt et interrogent d'autres responsables politiques, de différents bords. Le discours est commenté, extrapolé, ou bien tempéré, voire démenti. Si l'idée rencontre une vive opposition, elle sera bien vite retirée par l'autorité dans une opération de "rétropédalage". On se retirera en affirmant que pour l'instant, l'heure est au débat démocratique et aux discussions ("Rien n'est décidé", "Elle n'est pas à l'ordre du jour du gouvernement et ne l'a jamais été"). Si, au contraire, l'opinion s'y intéresse favorablement, le ballon d'essai peut alors être transformé. Dans l'entre-deux, on cherchera une autre formulation ou un meilleur angle pour réussir à faire passer la mesure.

Contre-feu

Le ballon d'essai peut avoir une autre fonction que celle de sonder l'opinion publique avant de prendre une décision. Elle consiste ainsi à ériger un contre-feu dans l'espace médiatique dans le but de faire oublier ou de masquer une affaire gênante.

Marketing

Le ballon d'essai est également utilisé en communication d'entreprise, lors des négociations avec un partenaire ou un client (prospect). Il s'agit alors de faire entrer son interlocuteur dans une simulation sur un sujet secondaire, sans intérêt majeur, en utilisant le conditionnel, afin de cerner sa manière de penser et de pouvoir ainsi adapter son discours.

Étymologie

D'abord employée au sens propre en météorologie au XVIIIes., pour désigner un petit aérostat qu'on lançait pour déterminer la direction du vent. Son sens figuré apparaît début XIXes. dans le domaine littéraire dans le sens d'un petit ouvrage d'esprit donné par un auteur pour pressentir le goût du public, et dans l'intention de faire paraître ensuite un ouvrage plus considérable, dans le cas où les retours seraient favorables.


Liens

Termes corrélés

Communication politique ; Démenti ; Rumeur ; Stratégie de communication.


Bibliographie